26 janvier : Tous dans l’action pour gagner l’augmentation des salaires !

grève 26 janvier

L’Union Syndicale Départementale CGT Santé et Action social de la Haute-Vienne appelle les salarié-es du département à se mobiliser par la grève Mardi 26 Janvier, et à participer massivement au rassemblement qui se tiendra ce jour là à partir de 11h à Limoges (Carrefour Tourny).

Le 26 Janvier pour gagner l’augmentation des salaires !

Depuis plusieurs années les agent-e-s du public et les salarié-e-s du privé n’ont pas vu leurs salaires augmenter, aussi bien dans la Fonction publique que dans le secteur privé non lucratif, ou le privé lucratif.

En 2016, nos dirigeants comptent de nouveau sur la « vocation » et l’abnégation professionnelle des salarié-e-s de la santé et de l’action sociale pour ne pas les rémunérer décemment.

Le gouvernement n’a qu’une proposition : l’austérité.
 Cette politique a pour conséquences la récession et l’étranglement financier pour les salarié-e-s et le service public. En revanche, cette régression sociale permet au monde de la finance de se « gaver » avec des dividendes monstrueux !

Pour clore l’année, le gouvernement et une majorité de parlementaires viennent de voter mi- décembre 3 lois qui compromettent gravement le financement des secteurs sanitaire, social et médico-social : loi santé, loi de financement de la Sécu, loi d’adaptation au vieillissement. Le but de ces lois est dicté par la politique d’austérité du pacte de stabilité et de croissance de l’économie libérale de la « zone euro ». Le plan triennal demande 3 milliards d’économies à l’hôpital et 22 000 suppressions de postes jusqu’en 2017 ! ! !

La politique d’austérité passe aussi par la diminution drastique des dotations de l’État aux collectivités locales (11 milliards d’Euros de ponction dans le cadre du pacte de responsabilité).

Les Conseils départementaux demandent aussi aux agent-e-s et aux salarié-e-s des maisons de retraite, des foyers et résidences de l’action sociale, de se serrer toujours plus la ceinture.

Pourtant, l’État fait des cadeaux monstrueux au grand patronat. Malgré des aides financières, des exonérations de cotisations sociales, le grand patronat ferme des usines, licencie à tour de bras…

Dans la santé lucrative, les patrons, avec l’argent de la Sécurité sociale, préfèrent rémunérer davantage leurs actionnaires plutôt que leurs salarié-e-s…

N’attendons pas le dégel, agissons le 26 janvier !

Cette politique d’austérité avec une congélation des salaires est contraire à une politique de relance de l’économie : 
le financement des services publics est possible, il suffit de partager les richesses.

  • Une forte mobilisation de tous permettra à la CGT d’exiger un changement de politique pour obtenir une revalorisation du point d’indice lors du rendez-vous salarial prévu en février 2016 dans la Fonction publique.
  • Une forte mobilisation permettra à la CGT et aux autres syndicats de porter un mandat très exigeant lors de la conférence salariale nationale du 4 février 2016
  • La mobilisation des retraité-e-s permettra de peser pour obtenir le rattrapage des augmentations des pensions et d’obtenir des revalorisations décentes pour toutes et tous les retraité-e-s en 2016 !

26 Janvier : Mobilisation générale dans la fonction publique !

Dans la Fonction publique,
 les organisations syndicales CGT, FO et Solidaires appellent à faire de la journée du 26 janvier 2016 un temps fort de mobilisation, par la grève et les manifestations pour :

▪ Une augmentation significative de
la valeur du point d’indice, prenant en compte l’inflation subie depuis plusieurs années et en particulier depuis 2010.

▪ Des mesures générales permettant de compenser les pertes de pouvoir d’achat de ces 5 dernières années.

▪ Des mécanismes de carrière permettant l’évolution de tous les agent-e-s. 


▪ Le développement de l’emploi public statutaire par des créations nettes, dans les très nombreux secteurs qui en ont besoin pour mieux remplir leur mission.

▪ Des moyens budgétaires à la hauteur des besoins de service public. 


▪ La défense d’un service public de proximité garant de la cohésion sociale. 


Salarié-es des cliniques, le 26 janvier une grande mobilisation pour ouvrir des négociations

Dans le secteur de la santé privée lucrative, la CGT appelle les salarié-e-s à une grande mobilisation le 26 janvier afin d’exiger du patronat du secteur, la 
FHP (Fédération de l’Hospitalisation Privée), une négociation immédiate pour :

▪ Une augmentation du point avec rattrapage.

Une convention collective de haut niveau qui assure des garanties collectives décentes dans tous les établissements.

Salarié-es de la santé et de l’action sociale non lucrative : Le 26 janvier pour envoyer un signal fort au patronat !

Dans le secteur de la santé et de l’action sociale non lucrative, les salarié-e-s doivent envoyer un signal très fort par leur mobilisation le 26 janvier pour :

  • Une augmentation immédiate des salaires avec un rattrapage.
  • Des moyens pour assurer les missions de Service public, aussi bien dans le sanitaire que le social et le médico-social.

Le 26 Janvier, les retraité-es seront aussi dans l’action !

La Fédération santé action sociale appelle aussi les retraité-e-s à manifester le 26 janvier pour :

  • Un rattrapage de leur pouvoir d’achat. Après 2 ans et demi de gel, le gouvernement a revalorisé les pensions de seulement 0,1 % !
  • Une revalorisation des retraites en fonction de l’évolution moyenne des salaires.

Téléchargement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *